Ronde Régionale du Jura

le 30/01/1988,départ des rousses,une ec aux moussieres de 6,4 km à faire 3 fois,départ en montée au pont entre les moussieres et les molunes,carrefour des rasses à g,on passe devant « le college »,la mairie des molunes,pour redescendre au pré fillet,tres belle ec.alibert renonce vite,pneus encore inadaptés :wink: ph cuynet-salvi(alfa334/4)remportent toutes les ec,les moréziens;jl ribeaud-colin'(visa4/4)furent ses dauphins tout au long du rallye(+23″)devant;cl millet-lacroix(205gti)tres réguliers.je fait 4eme avec p badoz,à 5″ de claude,a girod-girod(golfgti)5eme,6 emes;m guyot-gacon(205gti)7 emes;arnaud-prost(golf),8eme;billot-buffard(r5t)9 emes;lucas-chauvin(r3)10 emejanier-maitre(visa4/4),10 jurassiens au 10 premieres placespour vous faire patienter jusqu’à fin janvier 2008 ,je vous propose de découvrir l’histoire de la ronde du jura de 1967 à nos jours….dans les années 60, les pilotes jurassiens étaient licenciés à dijon, faute d’asa départementale,c’est roland cuynet ,pilote officiel alfa-roméo,qui créa l’asa jura et organisa des épreuves de renom,telles que la c/cote des monts du jura, à salins,comptant pour le cfm d’alors et la 1ERE RONDE DU JURA,les 9 et 10 decembre 1967.les favoris s’appelaient;lucotte,le dijonais,(‘le pere du pilote de clio actuel)sur simca 1000,allibert(bmc cooper),les jurassiens;g.cuynet-comte(nsu),bully-chatelain((bmc cooper).au départ de dole,75 autos,les choses sérieuses commencerent apres le ch de salins,dans « la terrible »cote de bracon,les écarts se firent ,via arbois et lons,la boucle la plus accidentée du parcours;doucier,cascades du hérisson,les planches,billecul,mignovillard,nozeroy,champagnole,avec despassages entre des congeres de 1 m50,revela un hiérarchie suprenante,avec la victoire d’un illustre inconnu ,le langrois guyfrequelin ,jeune moniteur d’auto-école ,qui entamait sur les routes jurassiennes sa brillante carriere de rallyman,sur r8 gordini,devant le taximan champagnolais pierre paillard(404 peugeot),le 3 eme était le dijonais ,rouffiange (r8gordini).il est à noter que le classement des rallyes d’alors s’effectuaient autant sur les temps tres tirés entre ch ,sur routes ouvertes,que sur les secteurs sellectifs(ec)….d’ici la ronde 2008,on devrait pouvoir couvrir les 38 éditions courues, à bientot


1968

2 eme édition de la ronde du jura,entierement nocturne ,au départ de champagnole,à 21 h,le samedi 09/12/1968.une météo tres clémente pour cette ronde.avec 80 autos,et un fort contingent de champagnolais tels que;paget-brand,paillard-maréchal,(2eme en 1967),p.bully-chatelain,les freres dalloz,miodon-tissot,duprez-basset,mr et mme royet,mlle poncet(204).l’itinéraire passait par ney, mont-sur-monnet ,chaux du dombief pour rejoindre « la baroche » et arsure-arsurette qui fut pendant de longues années,un haut lieu de la ronde.les routes devinrent plus piegeuses entre sous-chalamet et équevillon,sapois.la seconde boucle à travers le 2 eme plateau jurassien definit le classement final,ou la quasi totalité des équipages figurerent apres avoir respecter les horaires impartis au départ.un des favoris locaux au départ, répondit présent en la personne de pierre bully,qui imposa sa bmc cooper,auto qui à l’époque était la reference dans la neige,vu les victoires au rallye monte-carlo des finlandais timo makinen et rauno altonen.les dijonais lucotte-laurent,seconds,et les polinois,mahidine-sornay,3 emes,comfirmerent tout l’engouement que connaissait la fameuse r8 gordini ,auto révelatrice de beaucoup de talents dans tous les rallyes français de cette époque

 

je ne résiste pas au récit d’1 ec du charbo 1968,tres excatement le 11/03/1968,date à laquelle un copain de stclaude,le babs,encyclopédie vivante du rallye,dans la cité du rugby,(il se rend encore de nos jours sur des manches du mondial)devait se rendre sous les drapeaux à bordeaux,eh bien ,non ,il a preferé le charbo et pris des jours d’entrée.l’ec était de suite à la sortie de stclaude; »la croix du bar »(route actuelle de chevry) via chevry,vulvoz et arrivée à chouxavec uneroute totalement verglacée.les gens de la régie avait confié une r8 gordini ,gr1,d’origine donc,à jean-luc therier,qui s’était fait remarquer ds sa région(la normandie),il lui monterent des pneus neige » akapélita »,à l’insue des gens de chez michelin,le normand était ok et déclara » on verra bien ».c’est surtout ses concurrents qui « virent »,il les atomisa,les alpine gr 4 d’usine(andruet,le vainqueurdu rallye,piot,vinatier) ou autres porsche(zazada,larrousse)tout le monde du rallye,compris qu’un grand pilote était né.le charbo,rallye hivernal à l’époque,emprunta aussi d’autres années, le col de la serra,route qui va de st claude à bellegarde avec ses longues enfilades tres rapides.nos 2 fans sanclaudiens(avec son cousin sacop)se rappelent avoir essayé de suivre zazada, sur zerrpuch,sur le parcours routier,mais arreterent vite,car le routier de l’époque était une vraie ec entre les ch pour les rallymans.


1969

pas de ronde en 1969,3eme édition,les 28/29 fevrier 1970.64 autos au départ de champagnole.pour l’anecdote, il est à noter que les organisateurs avaient éxigé que chaque équipage présente au minimum au départ 2 pneus à clous :shock: ,ce qui s’averait indispensable dans le terrible VO »plenise-plenisette » .2 boucles de 3 spéciales dans « le jardin »de la ronde qu’était devenu le secteur de « la baroche »,en gros la région de nozeroy.les favoris champagnolais furent au rendez-vous.jacky dalloz associé à son frere jean-pierre sur nsu,devant;pierre bully-chatelain,sur alfa gta(,pas facile ds la neige l’italienne avec moteur avt et traction arr)les 3emes,nonami-pellier(porsche),3 équipages de l’asa jura sur le podium.une confidence de jacky dalloz,quand des années plus tard,je lui demandais comment ètait son frere comme coéquipier,vu » la fougue »qu’il avait alors en tant que pilote. : »il avait un peu tendance à rajouter une vitesse quand il trouvait que cela pouvait passer + vite  et je lui demandais tu es sur que je t’ai dit tel rapport,et mon jean-pierre de repondre de bonne fois;biensur,la confiance familiale c’est quelque chose


1972

les 12 et 13/02 1972,cette édition fut dantesque,avec une grosse chute de neige pendant le rallye.l’organisation avait inové,avec un parcours secret qui n’avait été dévoilé qu’au départ…et suscita par la suite des questions à savoir si le secret avait été bien gardé pour tout le monde :? .85 autos au départ,14 à l’arrivée,c’est vous dire les conditions de route,pluie,neige,verglas,entre 21 h et 3h du mat .départ de champagnole,chatelneuf,les piards,stclaude,lamoura,prémanon,foncine,sirod,une boucle ds la baroche,retour à champagnole.à sirod,les organisateurs ont du rallonger le temps horaire,car sinon,à mi-rallye il n’y aurait eu que 4 autosen course,toutes les autres étaient hors délai.l’histoire dit que félix vuillet ,de morteau,avait abandonné sa propulsion datsun 240z dans la neige,avec une canne à pèche dressée ,pour que l’on retrouve son auto au printemps :shock:la victoire revint aux champagnolais;paget-tissot sur alfa1750,devant les bisontins;dodane-delalande sur bmw 2002,3 emes;les jurassiens;valladon-landry sur datsun.à l’époque les autos étaient équipées de pneus »pyramidaux » de veritables herses de 600 clous,ceci expliquant peut etre le podium de 3 propulsions dont la motricité n’était pas le point fort :shock:

1973
les 10 et 11/02 1973,des conditions de route telles,que l’organisation a du faire passer le chasse-neige avant l’épreuve pour que le rallye passe.tout comme au rallye monte-carlo,ou « la burle »,le vent du plateau de burzet,rebouche la route apres le passage du chasse-neige,ajouté à une sortie de route conséquente dans les congeres,met hors course la moitié du rallye :cry: ,tous des amateurs,qui plus loin menaceront l’acm de bloquer le rallye ,le porte parole de ces amateurs était roger vallet,l’ingénieur des ponts de levier,il obtiendra pour ces pilotes des facilitées sur l’engagement de 1974.dans le jura ,certains secteurs furent annulés.les memes époux vallet imposerent leur alpine :lol: ,15 jours apres le rmc,devant les champagnolais,claude cuynet-demandiere(bmc cooper)et fourrier-hugon(rallye2)de l’asa jura.une anecdote à propos de r.vallet,il avait tracé une piste à levier, vers la foret de la joux,pour effectuer des essais hivernaux ,ou meme l’usine audi vint faire des essais kleber avec michelle mouton ,les pilotes alpine vinrent aussi et une fois avec jacques henry,ce dernier confia son alpine à son préparateur d’alors ;gerard pouchet,en lui expliquant bien que tel virage passait à fond,ce dernier faisant ni une ni deux « envoya »….jacques s’inquieta au bout d’un moment,l’alpine ne revenait pas,fit le tour du circuit,pas d’alpine :o ,elle était au-dessus des murs de neige,c’est vous dire si ça passait à fond :lol: et quelle quantité de neige qu’il y avait à cette époque

1974

les 16 et 17/11/1974,90autos au départ ,à 21h,place camille prost à champagnole.le souffle d’un petit vent printanier en début de semaine a fini de faire disparaitre les dernieres plaques de glace du juge de paix du rallye qu’est le secteur;gardebois-foret de lajoux.apres les pluies diluviennes de la matinées ,les autos s’élancent sous un ciel étoilé.les vainqueurs de l’an passé;les époux vallet,abandonnent des le premier tour dans la foret de la joux sur casse mécanique de leur alpine ,ils étaient les principaux outsiders,du grand favori de cette ronde ,le luron, jacques henry,alors 1 er du championnat de france des rallyes (championnat qu’il remporta 2 fois en 1975 et 1976).ce dernier imposa son alpine d’usine associé à son fidele serriere,les champagnolais; pierre bully- chatelain'(simca r 2)réalisant d’excellents temps ,en devançants des autos mieux armées,finirent dans « sa roue »,devant les dijonais;nello chelli-lagréze(opel gse).les hauts jurassiens;mayet-tissot et claude riviere se classent 7 emes sur alfa gtv 2000.63 autos à l’arrivée.dans ces années 60-70,l’ ambiance des ralyes c’était quelque chose, »les farces »ne manquaient pas,à l’image de celle faite par un concurrent champagnolais tres connu(il possede à ce jour le plus beau palmares en circuit de l’histoire du sport auto dans le jura,il devait considerer la ronde comme une récréation :lol: )il voit un de ses copains à la sortie du parc,place camille prost,lui dit de monter,promet de le reposer à la sortie de la ville,biensur ,ne le fit pas,arrive un peu vite à un ch,3 personnes dans l’auto,tire le frein à main,tète à queue,embarque la table de controle dans la nature :shock:l’histoire ne dit pas quel fut le débriefing de la ronde avec un proche comme oganisateur.


1975

pas de rallyes en france en 1975,le 1 er ministre d’alors;pierre messmer,décrete,l’embargo sur le sport auto suite à la 1 ere crise du pétrole :cry: les 7 et 8/02/1976,90 autos au départ de champagnole avec brouillard et verglas au menu,direction sirod,billecul,et « la baroche ».grosse frayeur pour l’équipage grinquand-conti(pas philippe,un homonyme)qui faillit prendre un bain de minuitdans la fontaine municipale de conte,à bord de leur simca r 2,les 3 emesde 1974,les dijonais;chelli-lagrez(alfagtv2000)l’emporte devant les lurons jacquot pere et fils(alfa2000gtv)qui seront des habitués de la ronde et des rallyes régionaux francomtois pendant de longues années,jérome,le fils fut ensuite un adepte tres performant des rallyes sur terre.les 3emes étaient les sanclaudiens;lombard-monneret(simca r2).dans ces années 70,une autre anecdote,un équipage haut-jurassien décide de faire la ronde,tout le monde dit au coéquipier ,le risque qu’il prend de monter dans l’alpine de jean blot,ce dernier doit déja avoir à son palmares une quinzaine d’autos « plumées » :shock: sur la route et pas en course.il faut dire que le coéquipier,mr halchaouaf,est chef des ventes chez renault-morez,et que son pilote est donc un excellent client.le pilote est un grand nerveux,arrivés au premier départ d’ec ,le copilote descend pointer,pendant ce temps, quelqu’un tape sur le toit de l’alpine,le pilote démarre,croyant le départ donné,il est arrivé seul au point stop :wink: le copilote m’a toujours par la suite que cette issue(mise hors-course)ne l’avait pas trop dérangé,je n’en doute pas.le palmares de jean s’était encore un peu étoffé les années suivantes :roll:.


1977

les 12 et 13/02/1977,il pleut au départ à champagnole ,mais la neige apparue des les premiers contreforts de sirod en montant sur arsure fait que l’organisation neutralise le rallye pendant 10minutes,pour pouvoir monter les pneus neige,pour le parcours tres sélectif de 65 km à effectuer 3 fois ,avec la mythique ec de gillois-arsure.les freres dalloz (alpine)font les temps scratchs dans les ec.et en discutant à la fin du rallye,quand des pilotes demande à jacky,quel est son classement,il répond que « ça doit le faire pour le scratch »,c’est là qu’il apprend que son frere jean-pierre a oublié de lui dire qu’ils avaient pris des pénalitées au premier ch,ce dernier discutant au ch et n’ayant pas vue l’heure passer :shock: .il devait quelque peut craindre les foudres du pilote :cry: la lutte fit ragedonc,entre les relatives petites puissances des poursuivants ,qui eux connaissaient la bévue de jp.la course pousuiteau dixieme de seconde entre les champagnolais; claude cuynet-humbert(bmc cooper)et les sanclaudiens;grandclément-rolandez(simcar2)tourna à l’avantage des premiers nommés,sur leur » anthique »matra jet les giboudot pere et fils ne consederent que 5 secondes4aux vainqueurs.derriere les freres lacroix de plénise'(simcar1)réaliserent des exploits aussi.philippe chazerand,d’arbois,associé aussi à un ou une lacroix(mao?) 6 eme,sur simca r2,devant les briscards champagnolais ;bully-roux(alfa 2000gtv)8 emes.le facteur chaussinois, andré yourassovski,associé à point,classe sa dauphine proto à la 3 eme place des groupe 4 et 5 confondus.


1978

l’hiver 1978,ce fut quelque chose,j’ai des souvenirs d’un stage éffectué au fort du larmont au-dessusde pontarlier,alors bidasse à besançon ,j’écoutait le rallye monte-carlo sur rmc,toute la nuit en direct,sous des metres de neige.c’est l’annèe ou jp nicolas imposa sa porsche privée « almeras » aux « plaches à roulettes » de la régie de ragnotti et frequelin,les fiat usine131 bouchonaient ds les ec…dans le jura ce fut dantesque également les 28et 29/01/1978,les chasse-neiges ouvraient les routes à quelques heures du départ.les favoris étaient nombreux au départ,allibert comptait bien prendre sa revanche sur le bisontin dodane qui l’avait devancé au séquanie,à l’automne1977,les dijonais;chelli et justice,les jurassiens;claude cuynet , pierre bully,jacky dalloz,tous tres habiles dans la neige.hélas,la neige se transforma vite en »soupe »faute du redoux,entrainant beaucoup de sorties de route(dodane,c.cuynet) ou un retard important tel pour ,justice(29 eme,apres 1 tour).la moitié seulement des autos à l’arrivée,grace à une derniere boucle sans pénalité ,le sociétaire de l’asa séquanie;allibert imposait sa r8 gordini,devant les jurassiens;pierrebully-jean-pierre dalloz(alfagtv 2000)et jacky dalloz-brunero(le pere au rallyman actuel de stsclaude)sur simca r2.le dijonais chelli(toyata) precedant les homonymes champagnolais,alain paillard(alfa)et pierre paillard(gs)d’autres jurassiens réaliserent de belles perf tels que;jean-marie girod 9eme(r2)10 emed.lacroix(r1)le rousseland;billon-rey11 eme(qui fit plusieurs rmc par la suite).à noter « la bravoure » du copilote de pierre bully,qui voyant sa propulsion « ramer »dans la neige fondue,montait dans le coffre dans les ec,ce qui fait que les spectateurs entendaient « brailler » quel qu’un au loin mais ne réalisaient qu’en voyant passer l’alfa d’ou venait ces cris :shock:une seconde place au scratch bien méritée,chapeau jean-pierre :lol:.


1979

les 10 et 11/02 1979,les routes sont entierement déneigées pour cette éditi.le bisontin jc alibert,impose sa r8 gordini pour la seconde fois consécutive,devançant pierre bully (alafa 2000gtv)de 7 secondes ,associé à claude riviere,apres un parcours de 220kms.le champagnolais signe ici un record de seconde place,c’est sa 5 eme depuis la création de la ronde,heureusement qu’il l’avait emporté en1968,sinon le poulidor jurassien,c’était pour lui,record en cours de nos jours me semble t-il.le 3 eme est poux,un doubien qui ne conduisait qu’avec un bras,respect :lol: et seulement à 13 secondes du vainqueur.les jurassiens réalisent un beau tir groupé avec dans l’ordre au scratch;c cuynet-demandiere(bmc cooper)4 eme,lacroix-jeannin(r3)5eme,yourassovski-point(dauphine proto)6 eme,gerard.cuynet-salvi(golf gti)8eme,greusard-poiret(r2)11 eme,p paillard-martignoni(gs).à propos de pierre paillard que je vois aux rousses régulierement,et qui s’étonne que je cours encore à mon age :lol: je lui rappelle que je l’ai cotoyé pour la premiere fois lors de sa derniere course,qui devait etre la ronde sanclaudienne,qui ne s’est courue qu’une fois à la fin des années 80.il avait fait un tonneau sur le routier ,j’arrive sur l’accident,les gendarmes étaient déja là,son copilote d’alors;martignoni,avait tapé la tète contre l’arceau de la visa,et saignait à l’arcade assez abondament,et se collait au gendarme,et celui-ci de le repousser,car il inondait la veste du pandorre,il lui repetait qu’il allait mourir,quel fourire.


1980

record de participation ,les 9 et 10/02/1980,102 autos au départ,avec le regret de l’absence de neige.le secrétariat du rallye est installé à lemuy( :shock: eh,oui ultras 39) ,point central de dèpart des 3 boucles qui passent par;montmarlon,fraroz,arsure,arsurette,,gillois,lent.,40 pour cent d’abandons, quand meme ,le vainqueur de l’an passé;zouzou alibert malgré ses temps scratchs dans les ec,se contentant de la 4 eme place,due à un changement de roue(je pense ,en ec? :cry: ;selon texte de l’époque),les 3ems sont ;les giboudot pere et fils qui ont troqué leur matra jet,pour une belle alpine ,qui va deslors faire de belles places d’honneur dans tous les rallyes de la région, les années suivantes.le 2eme est le fils du président de l’asa jura ;philippe cuynet associé à grappe sur alfa sud.ce jeune pilote fut victime d’un incident lors du premier tour,il ne put éviter un spectateur imprudent.celui-ci souffrait d’une jambe que l’on cru longtemps cassée :cry: .il n’en est rien et il pouvait regagner son domicile.cet incident impressionna fort le jeune pilote qui pensa abandonner.de bons amis l’encouragerent à perseverer ,avec le brillant résultat que l’on sait :wink: ,prélude d’une longue série.ce sont finalement les bisontins ;dolibeau-faivre sur 104 zs qui s’imposent par leur régularité aux avants postes tout au long de cette édition


1981

on arrive ,dirons nous cette année là,dans l’époque contemporaine des rallyes avec le seul classement des ec pour départager les concurrents,les temps tres tirés entre ch sur routes ouvertes disparaissent,ce qui semble logique vue la circulation.116 autos au départ les 8 et 9 /02/1981 de salinsles bains sur un parcours humide avec du brouillard.la ronde s’éloigne de la neige en descendant d’un plateau.le favori au départ,zouzou alibert impose son alpine associé à pignoux,devant les jurassiens;ph.cuynet-grappe(alfasud)seconds et le « facteur volant » chaussinois,a yourasowski associé à point(alpine),les moreziens di léna-epailly , sont 6 emes sur citroen cx :shock:voiture maternelle avec crochet de remorque au contact duquel la calandre de la bmc cooper de c cuynet, n’apprécia pas trop le contact appuyé lors d’une arrivée un peu tardive à un ch de la belle citroen en position haute :oops: jacky dalloz-brunero sont 9 emes sur r8 gordini, le président actuel de l’asa jura ;michel guyot 10eme sur 104 zs,p.chazerand-lacroix(r3) 12 eme,pierre bully-roux(r2) 15eme.78 autos à l’arrivée.


1982

les 06/07/02/1982,au départ de salins les bains.,déja stressé au départ pour une premiere course,voila que je retrouve pas ma clef de contact en rentrant dans le parc de départ :cry: ,apres l’avoir cherché 15 minutes,je l’a retrouve sous ma roue de secours dans le coffre arr.3 ec au menu;la chapelle-ivrey,ivrey-st-thiébaud,(l’ec actuelle du rallye des lacs coupée en deux,sans la descente apres st-thiébaud)et l’ec de la chaux vers lemuy.les rallyes régionaux n’avaient que 20 kms de spéciale à l’époque :cry: je suis sorti dans le dernier passage de st-thiébaud,sans grand mal,1 demi-train de ma sunbeam ti,alors que je naviguais vers la 15 eme place scratch.le grand performer de cette ronde fut, le désormais salinois, jean-pierre dalloz,sur une audi 80″ production »il réalisa tous les scratchs avant de sortir aussi dans le dernier passage de st-thiebaud :cry: ,au meme endroit que son frere jacky(r8 gordini),l’histoire dit qu’il roula sur le pare-brise de la r8 et sur les lunettes du copilote à jacky,son beau frere gacon :shock: ce sont les doubiens;alain nicolet(le préparateur actuel)-faivre qui imposerent leur alpine,devant les jurassiens;ph cuynet-grappe(alfasud)et le salinois pierre girod ,associé à j bully sur sunbeam lotus.ce rallye fut couru en slick,yourasowski avait eu le malheur de voir partir en fumée son alpine,la semaine precedant l’épreuve :cry:


1983

les 29et30/01/1983,90autos au départ de champagnole,destination le haut-jura,avec au passage à morbier, la spéciale mythique plus tard des années 90,courue dans les 2 sens,on attendait à l’arrivée pour repartir dans l’autre sens une fois toutes les autos passées.justice(r5t) 1er,à l’aller perdait toutes chances sur sortie,au retour,ph cuynet(alfasud) devançait di léna et petot ,tous deux sur r5t,au regroupement des rousses.philippe qui s’était déja classé trois fois second ,ne désirait pas devenir le »poulidor » de la ronde.malgré la vive réaction de justice dans la 3 eme ec,(avant son abandon sur panne d’autobloquant)les deux r5t de petot et di léna se battaient pour les 2 autres places du podium et finissaient dans cet ordre derriere,ph cuynet ,associé à son oncle fred salvi ,signait là, sa premiere victoire à la ronde.à noter que la montée de prémanon s’effectuait en slicks et la spéciale d’haut-cret,parcourue pour la premiere fois ,en pneus clous.d.guyot(le pere au pilote actuel)-prévalet (104 zs) 5emes,alain girod-n girod, 6 emes, 1er gr a(golf gti),j dalloz-gacon(audi)8emes,,jm girod-vallet(9e ),2 e gr a sur golf gti,completaient les excellents résultats des jurassiens à leur épreuve.je me classais 18 eme,2 eme gr 2,apres un tete à queue mémorable dans les virages du haut de prémanon,avec daniel arnaud.


1984

on retrouve les memes spéciales pour cette édition;les marais à morbier à faire 3 fois,et prémanon 3 fois,pas de haut-cret toute fois,les favoris sont ;ph cuynet(alfasud)di léna et allibert ,tous 2 sur r5t.1er passage aux marais,l’alfasud précede la r5t de di léna de 2  »,allibert est à 11 »,second passage; 2’37,3eme passage, 2’36 ,4 temps identiques :shock: pour ph cuynet et di léna,allibert est distancé.a girod (golf gti) et le parisien marteil (visa4/4)semettent en évidence sur la route de la combe bien enneigée.apres la pause à l’omnibus aux rousses(que nous investiront cette année,à nouveau, pour les vérifs et le repas d’avant-rallye)la montée de prémanon est à moitié enneigée,séche et rapide jusqu’au goulet,sinueuse et verglacée ensuite.ph cuynet « met »3″au premier passage au morézien,rebelote ensuite,comme aux marais,ph cuynet et di léna,réalisent deux fois le méme temps de3’51,dans les 2 passages de prémanon.la messe est dite,ph cuynet-salvi remportent leur 2 eme ronde consécutive :wink: ,devant;di léna-epailly,à 5″,alibert-bernard sont 3emes.en gr n,le président de l’esca;a beuque(audi 80 4/4) l’emporte devant r tonnaire(golf gti),a girod (golf gti) survole le gr a.je pense que c’est cette année là que j’avais fait une « casquette » aux marais en essais,et croyant redescendre à morbier,je m’étais retrouvé au carrefour de chapelle,tout retourné semble t’il donc par ce premier « beret » :shock: di léna avait fait plus fort que moi car lui il en avait fait 2 ,2 soirs differents quand méme,mais dans 1 dans chaque ec :shock: pour les amateurs qu’ils ne l’on pas connu,il faut savoir qu’il envoyait du « gros »,avec une r5t presque d’origine,à un rallye ain-jura avec son compere de besançon r claudel,ils étaient devant au scratch de pilotes tels que nantet,(sur r5 cevennes)avants de sortir….à un rallye de séquanie,alors que j dalloz et allibert le félicitait pour un scratch à la fin d’une ec,il leur répondit »merci,mais je suis sorti entre l’arrivée et le point stop »on ne voyait pas la r5t depuis la route :roll: j’avais du finir dans les 15 emes au scratch,la lotus glissait beaucoup,on roulait en nf50 ou gf 51,ces pneus,à cloutage monte-carlo,(meme reglement que de nos jours)avaient remplacés les « pyramidaux » à la fin des années 70.


1985

les 01et 02 fevrier 1985,le redoux s’invite pour cette édition au dernier moment,faisant fondre la neige présente auparavant.je me rappelleavoir croisé j henry,le matin de la course dans haut-cret,il n’apas pris le départ jugeant les routes pas top,c’était pas passionnant du tout, »mélasse » au menu,dommage pour le public,voir évoluer l’alpine 1800 sur un beau tapis neigeux,cela devait etre quelque chose.ph cuynet-salvi,imposent leur alfasud,pour la 3 eme fois consécutive,devant le parisien marteil(visa4/4) déja vu en1984,et qui esperait + de neige avec cette auto.les 3 emes sont martin mathis associé à gacon sur samba rallye,le dentiste de bletterans a réalisé une belle carriere en rallyes régionaux, avant de se tourner vers le circuit pour les courses des clubs pts,il est toujours resté fidele à la marque au lyon,et il y roule encore de nos jours pour le club de lons-champagnole.je n’ai pas d’archives de mon classement,mais à la vuede la photo(dans sujet album en haut à droite de la page d’accueil du forum)la lotus aux couleurs pts,no 99,dans le grand gauche à la sortie du bois avant haut-cret,avait déja « fraisée » les morraines :lol: il fallait bien « envoyer »avec cette auto pour compenser le manque de motricité,n’est -ilpas


1986

au départ des rousses,pour une ronde bien enneigée,4 passages à haut-cret au menu.déjà faut vous dire qu’il y avait bien longtemps que je n’en pas fait une….ce fut fait aux essais,avec comme copilote faut dire »jean pierre dalloz »,celui-ci s’inquietait au départ que mes lp éclairaient la cime des sapins :shock: je lui répondit avoir visité une morraine,confiant le jp…dans le grand gauche en descente apres le parking de départ des pistes de fond ,2 km apres longchaumois,la lotus a « chaloupé »plusieurs fois avant de finir sur le toit,au milieu de la route, :oops: stupeur!!!des autos arrivent,on doit sortir de la lotus par le coffre,à genoux, arr,vite!!!c’est comme cela qu’yves lucas nous apperçu ,dans le hallo de ses phares ,les autos suivantes nous aiderent à remettre l’auto sur ses roues…j’eu droit à un épilogue ,lors de la ronde,ou la compagne d’alorsde jp,que nous appelerons cr me dit; »vos conneries cela vous regarde ,mais le blouson tout neuf du jp est hs »,un bidon d’huile s’était renversé sur ce dernier lors du « beret » :? revenons à la course,ph cuynet sort une auto 4/4de sa concession alfa de champagnole et ce sera une …alfa 33 4/4.les favoris,sont alibert et marteil sur visa4/4 et j dalloz qui a acheté la « r5t cevennes » à petot.le parisien ,marteil,présent depuis 2 ans sur la ronde et second en 1984,impose sa visa4/4,devant ph cuynet-salvi (alfa4/4), j dalloz-gacon,classe leur r5 t 3 eme,alibert ayant abandonné,sur décision personelle :shock: pneus inadaptés :?: je n’ai pas de trace de mon classement,mais des souvenirs c’est déja pas mal,si vous croisez y lucas ou jp dalloz ou cr ,ils doivent s’en rappeler :lol:


1987

j’ai un probleme d’agrandissement de photos des textes retrouvés à partir de cette ronde 1987,j’espere trouver la solution ,j’en aurais moins à taper :lol: le 07/02 au départ des rousses,l’ec de haut-cret à parcourir 4 fois,1/3 parcours enneigé seulement.j dalloz (r5t,avec les nouvelles chaussettesdu bibendum;type c3,c5)met 30 centiemes à alibert(visa4/4,qu’il avait gagnée à la finale de vichy »le bois d’amonier cretin(r5gt),4 eme devant ph cuynet (alfa 33 4/4)alors que marteil(visa4/4)avait fait une touchette.2 eme tour ,alibert repasse devant dalloz avant de sortir dans le 3 eme tour(il sortait pas souvent ce bon zouzou)ou dalloz précede cretin et marteil,4eme tour;dalloz,devant alibert.au total des chronos ,cretin est 4eme,mais sort loin dans le champ apres l’arrivée de la derniere ec et abandonne :cry: je ne me rappelle pas l’avoir revu en courses apres.au final;1ers dalloz-gacondevant marteil-menard,les 3 emes sont;girod-lamy(r5gt)qui ont profité des figures de leurs concurrents.j’avais eu le malheur d’une casse moteur,et avait laissé ma lotus sur le petit parking à droite1 km avant haut-cret.quelle ne fut pas ma surprise de voir arriver,à la fin du rallye,devinez qui…jean-pierre dalloz ,au volant de son4/4 avec une remorque de dépannage derriere,on charge ,pas de place dans le 4/4,je dois monter dans la lotus ,je ne vous dit pas le voyage,de haut-cret aux rousses,de nuit  mon jp qui envoyait et moi qui subissait,si j’ai pas casser le klaxon,baloté dans tous les sens,j’étais vert,c’est une de mes + grandes frousses,et il y en d’autres ,ils étaient hilares.


1988

le 30/01/1988,départ des rousses,une ec aux moussieres de 6,4 km à faire 3 fois,départ en montée au pont entre les moussieres et les molunes,carrefour des rasses à g,on passe devant « le college »,la mairie des molunes,pour redescendre au pré fillet,tres belle ec.alibert renonce vite,pneus encore inadaptés  ph cuynet-salvi(alfa334/4)remportent toutes les ec,les moréziens;jl ribeaud-colin'(visa4/4)furent ses dauphins tout au long du rallye(+23″)devant;cl millet-lacroix(205gti)tres réguliers.je fait 4eme avec p badoz,à 5″ de claude,a girod-girod(golfgti)5eme,6 emes;m guyot-gacon(205gti)7 emes;arnaud-prost(golf),8eme;billot-buffard(r5t)9 emes;lucas-chauvin(r3)10 emejanier-maitre(visa4/4),10 jurassiens au 10 premieres places.


1989

les 28et29/01/1989,au départ des rousses,avec 2 ec a parcourir;celle de 1988+ la montée de la recula,qui s’arrete au carrefour de la route du manon.il manque de la neige,dans la montées vers les molunes.ph cuynet(alafa33 4/4)perd 10″ dans le 1er chrono,(moteur sur 3 pattes)sur cl millet(205 gti)qui réalise des exploits pour finir,vraiment,dans le « pare choc » de philippe,à 1″,  au terme de ce rallye qui a vu la confirmation de ribeaud-colin(visa4/4),3eme,seconds en1988.4 emes;mathis-mathey(samba)5 emes;tatreaux-roch(r5gt),6emes;arnaud-prost(golf gti)7 emes » le furieux « pilote de bellegarde;perrier-cornet,associé à neyron'(qui decedera en rallyes dansles années 90 )8 eme;yourassovski-brocard,qui a troqué son escort pour une bmw325 i,9 emes;segard-laurent(r2)de gex,1o ems,les doubiens pas tristes,guy chauvin-perrin(fiat ritmo).franck paillard(ax sport) atomise la concurrence(+ 20 ») dans la petite classe du groupe n  .j’étais parti avec des ambitions ,sur ma nouvelle r5t,mais un tete à queue ,en gros pneus a3 ramenés de la finale de grenoble,lors de la 1ere ec,sur l’asphalte  je me refais bien dans l’ec 2 ,scratch il me semble,hélas plus de d’allumage au départ de la 3,le temps de trouver ;un relais à 4 sous,je suis hors délais :cry: je demande à la direction de course si je peut ouvrir,c’est niet,voila tout le remerciement pour avoir trouver des sponsors pour le rallye,cela préfigurais bien le coup de balais,qui allait avoir lieu fin 1989 à l’asa jura…


1990

LES 27/28/01/1990la ronde investit,pour la premiere fois,la ville de morez,pour une collaoration qui dure encore de nos jours; »c’est rodé »comme aime à le répeter mr le maire,mr salino.la mythique spéciale des marais,ou de la combe,sera parcourue jusqu’en2001,soit 12 ans.on avait la chance à l’époque de pouvoir rouler la veille,pour des essais sur place.c’est de l’histoire ancienne de nos jours,nous en avons profité,cela c’est toujours assez bien passé,il a fallu mettre des « hollas » parfois;je me rapelle une année,un marchand de pneus de st laurent qui avait débarqué en quad,il a vite compris.il n’y a eu jamais autant de monde sur une ec ,(5000),mais avec les nouvelles normes de sécurité qui s’annoncent ,à part mettre de la sécurité type c/cote et encore ,iln’ya pas de recul entre la route et les arbres,et qui nous garantit la présence de hauts tallus le jour de la course….revenons à nos moutons.la bataille fut épique entre c millet-ph cat(205gti)et moi associé à l buffard,nous étions exaequos à la fin du rallye :shock: ,le départage se fit sur le tour d’essai qui ne devait compter pour rien et qui donna la victoire à claude.le luron jl chanet(r5 gt)fit 3 à4″devant l’annecien l caro(r5gt)un pilote qui brilla aussi dans les formules de promotion du cf.les dijonais;perroud(golf) et petitot(visa4/4)firent 5 et 6.thevenod(sirrocco)11eme,conti(r2)14 eme,perrier,pere et fils(alfasud)15eme;tatreaux(r5gt)16eme:jp billot(r5t)17emea vurpillot(205gti)completent les bons résultats de l’asa jura.


1991

le 09/02/1991.la neige est bien présente.c’est le revenant ph cuynet(alfa33 4/4)qui fait le scratch ds la 1ere ec devant les 205 gti de millet et vurpillot à 3″.2eme tour, une averse de neige s’invite,ph cuynet fait « causer » sa 4/4devant chanet et deniset.3emetour;cuynet et chanet exaequos,à 1″ ;vurpillot et deniset,4″ sur millet,8″sur a girod(golf).4eme tour;chanet,cuynetà 1″,deniset était 3eme.dernier tour au départ duquel ph cuynet a 1 « sur chanet,ce dernier sinait un temps « canon »exaequo avec le morézien jo prost(r5gt)-4 » que philippe,il gagne donc devant le vainqueur du gr a l’équipage;cuynet-salvi.deniset-badoz sont 3 eme,1er gr f(r5t)devant vurpillot-chanoz,4emes,a girod-bondivena,5emes,prost-belletini,6 emes,les moréziens,jeunet pere et fils(‘alfa334/4)7 emes,chauvin-perrin(fiat ritmo),8emes,ribeaud-colin(visa4/4)9emes,la famille cuynet(r5gt)10emes.;


1992

LES 8 ET 9/02/1992,un grand du sport auto est au départ en la personne du lyonnais michel pignard ,champion de france en c/cote,circuits,et bon rallyman quand il en a le temps.il est venu grace à son co-pilote du jour ,l’ex salinois pierre brenet,qui a de multiples connaissances dans le monde du rallye et à qui l’on doit la venue d’ouvreurs de renom pendant plusieurs années au départ de la ronde;pierre-césar baroni,patou magaud,de meyer,burri,jalouzot,vandjik…m pignard,fut présent au rendez-vous,premiers pas en visa4/4 et victoire tres vite dessinée grace à des temps tres réguliers(2’30″30,2’24″70,2’22″20,2’22″20 :shock: 2’21″30)second pendant 3 tours,associé à d perrier,je fis un tete à queue dans la 4eme ec :cry: ,ce qui me rétrogada à la 4 eme place derriere;mazzoleni-lepeule(r5gt)2emes,cl millet-cat(205gti)3emes.ph cuynet-salvi(alfa334/4)5emes,a vurpillot-brocard(205gti)6emes,1er gr n,d grosse-rampin(r2)9emes,4emegr f,jl ribeaud-colin(visa4/4)10emes


1993

LES 30/31/01/1993,au départ de morez,meme menu.m pignard est revenu tenter le doublé.la route est un peu verglacée mais pas enneigée.associé à d perrier,je m’impose sur ma r5t,réalisant 2 scratchs sur 4,en laissant 1 à pignard(visa4/4)et 1 à mazzoleni(r5gt).le lyonnais était second depuis le début,perdant 20″dans le dernier passage dans un talus,il finit 5 eme.la révelation du rallye fut jo prost(r5gt) en tete du gr n devant mazzoleni,un cador du gr n dans la ligue,le morézien se classe second au scratch,associé à ce bon « moulou »,il précede mazzoleni-lepeulede 10″.,les sanclaudiens;lavenne-cavalli(r5gt)4emes,se font connaitre aussi.en gr a, dussaucy était parti le plus vite,avant de se faire doubler par ducastel(bmw m3)7 eme,qui se fera coiffer par c millet(205gti)6 emes scratchs.les jurassiens réalisent un beau tir groupé; devaux-duquet(r5gt)8 emes,tardy-briet(r5gt)9 emes,vurpillot-vandelle(205gti)10 emes,rougemont-santos(alfa gtv)11 emes.que de bons souvenirs quand on gagne,et ce bon daniel,de répondre aux félicitations des mamies,qu’il emmenait en excursion, pendant une semaine au moins  » les mamies »c’est lui qui le dit, : :lol:


1994

on ne change pas une formule qui marche  les 30 et 31/01/1994,le menu reste inchangé,départ et plaque tournante du rallye à morez,ec aux marais.pierre brenet,fait encore plus fort ,apres nous avoir amener m pignard,2 années de suite,c’est au tour de jean-claude andruet,l’idole de toute une génération du rallye en france de 1966 à la fin des années 80. »le pilote quand il ne sort pas est imbatable »dixit la presse spécialisée à ses débuts.pilote officielchez;alpine,alfa,lancia,ferrari,citroen.plusieurs fois champion de france des rallyes,vainqueur de »l’épique » rmc 1973,3 tour de corse,1 san remo….et pilote de circuit aux 24 h du mans.tres sympa,je l’ai revu,il ya 2 mois au salon époq’auto à lyon,il m’a demandé si les tartes aux myrtilles étaient toujours aussi bonnes à la cabuche chez le jojo,je lui ai répondu que l’on avait changé de terrain de jeux pour la ronde,si je faisais toujours du morbier,il me dédicasse le livre que vial(le copilote à therier)vient de sortir sur lui et dit au stand tenu par les anciens de chez alpine »eh,les gars,ce mr, il marchait avec sa r5t sur la neige »j’étais un peu confu devant des personnes qui avaient cotoyées tous les grands pilotes d’alpine de la grande époque.tout le monde se rappelle qu’une fois installé à sa table,à la cabuche ,il interpelle une personne qui allume une cigarette »tu as envie de mourrir »  on a rangé les cigarettes.il doit etre content avec la nouvelle loi de 2008  il m’a dit qu’il reviendrait avec plaisir dans le jura,il fait plutot du circuit,mais vient de remporter le tdc historique sur porsche,je vais en parler à p brenet.il va parrainer notre assoc »avenir du groupef »qui défend ce groupe ,en c/cote pour l’apres 2009.revenons à 1994.le terrain était mixte,glace et asphalte.je ne suis pas arrivé au départ ,malgré un change ment de joint de culasse dans la semaine le moteur tournait sur 3 « pattes »,villo hs,l’auto est restéeà bellefontaine :cry: cl millet(205gti) a réalisé des prodiges et contenu 3 tours la visa4/4 d’andruet qui le dédorde dans le dernier tour.ph cuynet-dubrez(alfa33 4/4)sont 3 emes,à 20″ des vainqueurs,le vésulien dussaucy (golf 16 s)4 eme,la famille c cuynet(clio16s)5eme,à 2 dixieme,les salinois;vurpillot-voutaz(205gti)6 emeà6 dixieme,chauds les places devant  8 eme la r2 de grosse-rampin derriere la33 4/4 de spini,9 eme,prost -« moulou »(r5gt)10 eme;emeconti-giros(r2)11 eme,les « temeraires »brocard-locatelli(205gti)dédé beschet a » envoyé grave » sur sa 205 rallye,mazzoleni a fait 2 tete à queues dans la 1 ere ec,mougel a réalisé la plus belle pirouette du rallye


1995

les 28et29/01/1995,la route de la combe est mixte aussi cette annèe là,jc andruet est revenu,pour un doublé.l’appetit est tjrs le meme,régime et crudités au compte gouttes ,pour entrée et plat chaud,(la nostalgie del a dietétique des pilotes d’usine d’alors  je sais pas)et 3 parts de tarte aux myrtilles en déssert :shock: .en 2007 ,il est tres bien conservé,il a 66ans,il s’est mis à chanter,(on lui apprendra étoile des neiges :lol: ) et a trouvé une charmante jeune épouse asiatique.on peut etre nostalgique de cette époque ,ou des pilotes d’usine emmenaient des quidams en essais ds les ec du rmc,la révolution que le rallye a du subir pour survivre,n’a pas fait que des heureux,les pilotes et le public ont du s’y plier ,alors si on peut retrouver en 2009; guy frequelin,jc andruet,et seb loeb,pour la 40 eme ronde. en 1994,jc andruet fit un teteà queue,au 1 er tour,je fis le scratch,associé à d perrier,devant « magic » broc,ou jc brocard,le pilote de l’écurie des temeraires de salins , « boosté « sur la pédale de droite par son copain de salins,a vurpillot qui se livrerent un beau duel pour la place de dauphin,avant que ce dernier se retire dans l’ec 3.le « broc » fit le scratch dans la 2,j’en remis une couche par la suite ,la route « sechant »,jc andruet fit le forcing,finit à 20″(3eme,donc)et le broc à 10″(2eme)associé à virginie locatelli.derriere eux il y avait une pointure des rallyes dans l’est,je veut parler de jp bouquet et me,sur zx16v,5 eme,un habitué vosgien de la ronde;p hocquaux(opel k)qui fera parler delui par la suite. 6eme,se trouvait un engagé de 2008,le « diaz », alias courdier,sur subaru gr n cette annèe,cela va le changer de la bmw 325i de1995.7 eme;le vésulien,dussaucy(golf) déja bien placé les années auparavant.8eme;breton(106xsi)9 eme,les inusables ;tardy-briet(r5gt)10 eme;r tonnaire,associé à notre » tony »,(naturalisé corse de nos jours  )(golf gti)en gr n le leader ;jo prost(r5gt)perdait une roue dans la 2 :roll: (il est ou le moulou…. :shock: )déja qu’il était vert ,lors des essais ,ou ce bon jo,sortait derriere les sapins sans les abimer , :oops: écolo avant l’heure


1996

les27et28/01/1996,la route de la combe est entierement sèche.jc andruet est présent à morez,pour reconcérir la victoire apres1994,il était 3 eme en1995.c’était sans compter sur un point du reglement qu’avait pondu la ffsa,indiquant qu’un pilote prioritaire ne pouvait participer en tant que concurrent à un rallye régional.comme si on n’avait pas pu le prévenir avant.les officiels ont étés un peu zelés à mon gout sur cet article là,en tant qu’organisateur,j’étais un peu désabusé,faut dire que l’on faisait des jalouxparmi les autres organisateurs avec nos beaux plateaux d’ouvreurs de renom.j’en connais un surtout,quand je montais au pc parfois que je voyais faire des réussites sur un ordinateur, :shock: il étaitjuste bon à éplucher « la bible »avantle départ d’un rallye :x asa a eu de la chance que j’étais occupé à installer l’ec le samedi apres-midi,j’ai su cela à 19 h le soir,j’ai redit à jacky dalloz dernierement que sur ce coup là il m’avait fait un bébé dans le dos.aucun des pilotes au départ n’étaient au courant de ce reglement,et tous auraient bien signés pour qu’il participe. :cry: je fit les 5 meilleurs temps dans les ec associé à d perrier,talonné par les 2 « furieux » temeraires de salins,cad,a vurpillot-bosio,et jc brocard-chauvin,sur 205 proto ,qui firent 2 et 3 à 14″ et 20 « ,le 4eme fut ,le dromois;bourrin(ascona400)devant le vosgien,hocquaux(opel kadett) ,2 propulsions qui firent du spectacle dans le bois de la combe.beau tir groupé jurassien aux places d’honneur;6 eme;et 1er gr a;vandelle-bouveret(honda civic)7 eme;tonnaire-locatelli(visa4/4)8eme;perrier fils-bouvier(sur alafa sprint)9 eme;et 1er gr n,tardy-briet(r5gt)11 eme;capelli-rodriguez(r5gt)12 eme,ce bon diaz,alias,courdier(bmw)13 eme;mazzoleni-lepeule(r5gt)bozzetio,était le vainqueur facile en gr n ds les ec avant qu’une pénalité de 30 » le fit plonger dans le classement


1997

les 25et 26/01/1997.la route est partiellement verglacée,ce qui ne plait pas à tout le monde,une bande d’irréductibles supporters de chapelle des bois ,rénneige l’ec la nuit avant le rallye,avec l’aide d’un tracteur qui passe en marche arr, étrave ouverte, :shock: l’ec est digne d’un mc le matin.c clot(visa4/4) est le plus vite en action ,mais fait un »beret », pour le compte, dans la 2.je prends la 1 ere place dans,la2,3et4emes ec.devant le 3emede1996,ce cher irréductible,temeraire,jc brocard(205 proto).fort de 18″ d’avance avant la der,j’en remet une couche,trop épaisse,vu l’enneigement remis sur 50 m dans le bois,fait un « teteà queue » :x ,et perd le rallye à 3″ du broc,les véloces;tardy-briet(r5gt)sont 2eme,à1 dixieme .il fallait assurer,mais je sais pastrop faire.belle victoire du salinois,tout étonné,de l’issue du rallye,ilétait arrivé avant moi sur le parc,à morez.les furieuses r5 gt de capelli-rodriguez,et cuynet-mannessier,font 4 et 5,devant,devines ,et caro,sur les memes r5 gt.la r2 ,au petit bonhomme michelin sur le toit,des grosse,est 8 eme  quand on parle des marais,il faut dire que tous les ans,il y avait un clown,déguisé :shock: ,avec clairon,qui animait les talus,qui faisait des pitreries inomables,une fois les autos passées,vous l’avez tous reconnu,je parle de » papy  » villemagne  il devait rentrer quelque peu « humide »,le soir.c’était cela aussi,la combe,un folklore bon enfant.le gr a perdit dussaucy,d’entrée,et le « diaz » »peta » les plombs d’entrée,6 emescratch apres 3 tours ,survolant le gr a ,mais ,hélas » plumant »la bm dans la 4.cette année là,il en arriva une à, a vurpillot,qui se retrouva nezà nez ,avec ,bernardin,(qui roula ensuite en clio et mégane kit-car) qui avait fait un tonneau et qui était repati en sens inverse :shock: on ne parlera pas des commissaires sur ce coup là :roll: mais 2 autos détruites,des pilotes blessés,et biensur des assurances qui trainent les pieds.


1998

il n’y aque ceux qui font rien qui ne se trompent pas »,la preuve,l’accident d’a vurpillot eu lieu en 1998,et non en 1997,(voir article 28eme ronde)excusez moi.la neige est au rendez vous.mon auto,non.un bras de direction me lache apres la 1 ere ec. :cry: ph cuynet(-alfa33 4/4)prend en mains les choses d’entrée,releguant jc brocard et chanet à 3″.2ems ec,brocard est à 1″ de cuynet,petit(opel)la révelation,està2″,et chanetà3″.derriere ph cuynet,brocard,précede,chanet,trois anciens vainqueurs qui remportent leus groupes respectifs.prix spéciaux de l’attaque pour les locaux;billot,clerc,coussi,p cuynet,rougemont,salviet les « intrus »;catalot,girardin et ,mehier.sans oublier;sartor7eme,tardy,8emeet prost9eme.petit pris une pénalité à cause du cloutage des pneus.


1999

POUR LES PHOTOS SUR ALBUMVOUS METTEZ VOTRE FLECHE SUR PHOTO?CELA MET UN COMMENTAIRE .vu la météo ,pluie cette nuit,autant se remémorer de bonnes rondes!le 31/01/1999,la neige est présente.r tonnaire(avec sa fille fanny) est le plus vite en action,sur les 2 premieres ec ,c clot (associé au « taloneur »anthony bosio) prend les choses en main,ensuite,pour s’imposer avec3″86 d’avance.c’est la ronde des visa,4 au 4 premieres places,comme4/4 :lol: suivent claretyà 12″67 et monnierà 21″ »62 .jl chanet est 1 er des 2 rm,sur clio(5eme)devançant ,l’alfa4/4de ph cuynet(6eme)je fais 7 eme,avec c delacroix(+100kgs! :shock: )ensuite 2 autres 4/4,lucas pere et fils(visa4/4)8 eme,le bordelais ,depons,sur une audi quattro gr a,9eme,et ce bon g rougemont place son alfa propulsion,10eme,bonnes perf aussi de;rossi,,1er n4,2eme
grn,pour son 1er rallye,clerc a survoléla classe n1,coussi ,1er classe a5,conti s’impose à cretin,apres l’abandon de grosse,en f10.primes du spectacle pour; la porsche du vosgien p voirin,l’opel de p hocquaux,la bmw de p catalot,associée à cathy conti ,cette derniere se rappelle encore tres bien d’un rallye de haute-saone à gray,dans le jardin à catalot.il y avait un pont à 200m du départ apres un droite ,eh bien!elle a vu de pres le piler du pont,et la bmw a fini les pieds dans l’eau :shock: de nos jours, p catalot fait bcp de vtt ,il est tjrs aussi « fondu »  mais tjrs entier,.unsalut aux graylois,je pense à p james  ,qui je pense viendra supporter,jm lasselin


2000

les 29 et 30/01/2000.pas de chance,le redoux s’invite la veille de la course,conditions de route dantesques;coulées d’eau,énormes mares,brouillard…tout y est ,l’auto idéale dans ces conditions est la visa4/4,8 sont au départ.le corse, f santarelli,qui brille en championnat de france sur la terre,remporte les 2 premieres ec,devant cloitre et r tonnaire.d petit,s’invite au milieu des visa.le dernier tour est annulé,suite au retard accumulé,lors des arrets de course.d petit(opel) signe le scratch dans la derniere ec  ,ce qui lui permet d’acceder au podium(3eme)derriere les 2 visa de santarelli et cloitre.je fais 4 avec ma r5t(avec c delacroix)devant jl chanet(clio) qui c’est baladé en gr n.beau tir groupé des jurassiens pour les places d’honneur;les morberands;guyon-brocard(golf gti)7 emes,pour leur 1 er rallye  …9emes:tonnaire pere et fils(visa4/4),10emes;cuynet-craen(r5gt)11emes;cachod-brocard(r5gt)…13emes;guyot-panseri(106)14emes:vurpillot-colette(205 proto)15 eme;sartor-buffard(205)16 eme;cuynet-petit(alfa33)17eme;le cousin  salvi-burlet(alfa33)18eme;riauté-bussod(205)….20eme;vuillermoz-moro(visa)le talentueux pilote sanclaudien ,en c/cote des années 70,qui s’était offert une ronde pour ses 40 ans


2001

les 27 et 28/01/2001,vu les problemes rencontrés, aux marais,en 2000.la ronde déménage,au départ de stclaude,ou je m’attendais à un meilleur accueil de la part de la municipalité,des commerçants,pas trop motivés,malgré l’aide efficace de l’écurie du haut-jura.,stclaude ,avait tjrs été un haut lieu du sport auto jurassien,comme l’avait été champagnole sous l’ere r cuynet.ce qui m’interessais, c’était surtout les routes du secteur des moussieres,tres belles,pas salées,pas tres fréquentées  donc,2 boucles sur le plateau des hautes combes,avec assistance et regroupement aux moussieres.départ;en bas de la montée de la « recula »,arrivée en bas de la descente ;au préfillet :lol: haut lieu gastronomique,ou les morilles furent souvent honorées par le passé,lors des recos.p hocquaux,le vosgien, avait sorti la grosse artillerie avec une lancia delta(ex-saby,via m viard,en c/cote)  excusez du peu,on ne se bat plus contre des autos 4/4 de 150ch,les visas,maintenant c’est 300ch.je ne suis pas mécontent de moi,je suis 2eme(à5″),derriere hocquaux,apres les 2 ec des moussieres,ou s’étaient mis en évidence c robert(le pilote actuel clio)3eme,et t guyot,4eme,tous 2 sur106s16,5eme;ph cuynet(alfa33),6eme;d petit(opel)les visa,avaient mal digerées les ec des moussieres.retour à morez,le samedi soir,il pleut toute la nuit,la combe est un vrai champ de mine :cry: ;20cm de neige fondue.les 4/4 se régalent;clarety et hocquauxfont les scratchs,comme en2000,la derniere ec est supprimée faute de temps.au final,hocquaux,l’emporte devant clarety(visa4/4)à 12″,je fais 3 à 15″.d petit est 4 à 23″,ph cuynet est 5 à25″,6eme;c robert,7eme,sarrouy(visa4/4)8eme;a vurpillot,9eme;riauté,10eme,le « broc »des temeraires.p hocquaux signe ici son 1er scratch


2002

les26et27/01/2002,meme timing,qu’en2001,départ à st claude,avec 1 ec en plus,(les mouilles,aux molunes)sur le secteur des moussieres.c clot est le plus vite en action sur cette nouvelle ec,au volant d’une mazda 4/4 ex-usine,mais abandonne sur casse moteur,lors du second tour.s ducourneau(saxo t4) en profite et rentre à morez avec1″6d’avance sur la lancia de p hocquaux.je casse un arbre de roue,et en reste là.le dimanche aux marais,des irréductibles ont enneigé l’ec,pendant la nuit,avec un tracteur qui passe en marche arr avec l’étrave ouverte :shock: ce qui forme 2 rails dont les autos ne peuvent sortir ,car il a plu apres.je n’ai pas regreté de l’avoir parcouru car » les idiots »de la nuit avait rendu la route » inroulable » :cry: pour les pilotes et le public sera privé de spectacle;des autos passants à 50 ds 2 rails :x « la trompette « qui a fait cela était + habile au volant d’1 tracteur qu’à celui d’1 505 ou il avait tendance,à se croire au cirque médrano et faire des « toupies » à la place de faire avancer sa monture. :oops: clarety(visa)ne résiste pas à hocquaux,pour la seconde place,ds les 2 passages des marais,derriere le vainqueur,ducourneau,apres c’est le trou,ph cuynet,4eme,est à 42″devant;sartor-buffard(205)5eme…les mouillerands,cadet -peyronet(205) 1er gr n7eme…9eme;a vurpillot(205)1er ,a7.de belles autres perfs; des freres cachod(r5gt),t guyot,(306s16)p conti(13eme,scratch)à noter les abandons de chanet et petit


2003

les25et26/01/2003,nouvelle équipe d’organisation,nouveau timing avec 2 ec de jour et 4 de nuit,sur le secteur de longchaumois.la classique des années80;lamoura-longchaumois ou vice-versa et une petite à repenti de 2 kms(qui sera vite abandonnée ensuite,heureusement)80autos au départ,dont 30 asa différentes représentées :lol: .le savoyard dunan,visa4/4,coiffe d’un rien c clot(mazda) dans la 1ere ec,dans » le juge de paix du rallye « qu’est longchaumois-lamoura,clot précede p hocquaux(lancia)et ce « diable » de dunan,qui se pend sur une « morraine »(terme à lui)et chute 21 eme,r tonnaire(lancia)fait le scratch dans la 5,mais hocquaux repasse devant dans la derniere ec,pour finir second à 49 » :shock: de c clot qui a survolé les débats.ph cuynet(alfa) est 4eme,devant une équipe de furieux en 2 rm;6eme;sartor(sartor)6eme:seb cachod(r5gt)7eme;t guyot(106s16)8eme;syl cachod(r5gt)…10eme;d petit(opel)11eme,notre savoyard,dunan,bien revenu,12eme;chanet(escort).bouvier,paillard,et davin,s’intercallent entre dunan et lucas qui a fait trop de « figures » en visa  abandons de;conti,vurpillot,deniset,chkondali.


2004

départ,de stclaude,les31/01et01/02/2004,pour une ec aux moussieres;la montée des raisses,qui sera tronquée sur la fin,et racourcie peu apres le carrefour de la recula.le redoux s’invite,je fais 500m avant de me mettre dans une » moraine »  ,c’est impossible dans la « brassouille » des raisses.heureusement,la suite ,avec,l’ec de lamoura -longchaumois,la route est ok.+ de 100 partants,c’est un record.le duel entre les 2 anciens vainqueurs;c clot et p hocquaux(,sur les 2 autos les + performantes,il faut bien le souligner,) a eu bien lieu,le chapelland dominant son rival vosgien à la réguliere,faillit connaitre un épilogue tragique :( ,en ce sens ou la ligne d’arrivée franchie,de la derniere ec,p hocquaux fit une marche arr quelque peu douteuse :shock: entre point stop et arrivée,digne de « starsky » et » hutch »,qui ressemblait bcp à une tentative d’harponage de la mazda,qui en porta les traces,dureste,exit la lancia,hors course :evil: il n’avait aucunes excuses :evil:( l’affaire vient de se terminer en 2007 devant les tribunaux,etc clot a été indemnisé).ce fut les vésuliens,chanet-chassot(escort)qui hériterent de la place de dauphin à 22″ ,1er grn.3emeph cuynet -lambert,tjrs aussi régulier,à 37″,
tout le talent de ph ne peut compenser le manque de puissance de la 33,(depuis; jrs à 1″ au km du vainqueur,voir2005)suit encore une nouvelle bande de » fous furieuxen 2 rm »qui ont souvent les memes noms;4eme;t guyot(106s16)5eme;syl cachod,6eme;son frere;seb cachod(les 2 en r5gt)7eme;humbert(clio)8eme;gérard(309gti)9eme;d petit(opel).prime du spectacle pour les propulsions;les 2 escort,des méditerrnéens,mathieu et ,arnould,la lotus du pilote de rattrack savoyard;p hudry.retour aux affaires pour alain girod,  19 eme,1 er n1,f paillard,1er f17.à noter les abandons de;tonnaire,deniset(injection)lucas,grosse,conti :( dur pour les » siscas « 1000


2005

LES29/30/01/2005,au départ du fort des rousses,ou l’asa inove en proposant,une ec spectacle autour du fort,et l’ec de gouland,en plus de;lamoura-longchaumois.le tour du fort ,n’est pas passionnant pour les pilotes,qui ont tout à perdre,et l’ont bien compris  mais les imperatifs de sécurité et budgetaires ne se discutent pas!les pilotes de saxo t4,sont avertis sur la ligne de départ,qu’ils ne seront pas classés :( ,mais on les laissera rouler,pour » le fun »,un obscur reglement par rapport à l’homologation de ces autos,en groupe frc,exclusivement sur la terre,en est la raison :evil: .les ,ckondali,pressac,marty ,font des prouesses,sur leur t4,dans le sillage de la mazda de c clot-delacroix.qui signe sa 4emevictoire à la ronde,derriere,,ph cuynet et jl chanet échangent leur place de 2004,en se classant 2 et 3.t guyot( 106) est4(1 er des 2 rm)  ,avec dans ses roues,a humbert,à2″(clio)5eme,,laurence(mazda)est 6,devant le funanbule de cluses,que l’on présente plus,bochatay(clio)7eme,le vosgien,p voirin(escort) est8eme….d petit(opel)est 10,sartor(205)11…y jeunet(106)est14,devant,rabasse(106)dédé beschet,a été bloqué ds une ec,et perdu tout l’avantage de ses bons chronos,le team rallye plus,rentre ses 3 autos,à l’arrivée,a et r girod+s david.routes bien enneigées pour cette édition,à noter les abandons de,dufour(lancia)s cachod(r5rgt)marty(t4).


2006

les 27/28/01/2006,aux rousses,meme menu,avec la venue de thomas senecal,d’auto-moto,qui ouvre le rallye et fait un reportage pour son émission dominicale,une premiere pour une épreuve régionale.les saxo t4 ont obtenu le feu vert federal :lol: .elles sont 5 au départ.pressac,donné grand favori,mermet,le sanclaudien,immigré dansl’ain,rossi,le moirantin,janier,le foncinois,habituédes 206rc,et ,mouillet qui restera en retrait(18eme).c’est « la surprise du chef »  car c mermet est un illustre inconnu,pour les rallymans de l’asphalte que sont les pilotes de la ronde.les amateurs de rallyes sur terre,ont appris à le connaitre,surtout avec ses derniers résultats en challenge t4.il survola,cette ronde :lol: ,laissant son dauphin rossi à28″,qui confirma ici tous les espoirs entrevus ,sur la terre,aussi.le podium ,t4,  fut completé par pressac à 34″  et le jeune,janierà 52″,finit 4eme,laurence(mazda)5eme,cecconi(escort)6eme,d petit(opel)7eme,1er des 2 rm,s cachod(clio)8eme,jl chanet(escort)9eme…11 eme:r tonnaire (lancia)12eme;ph cuynet.bonnes performances des jurassiens:13;t benier(ax) :shock: …15;y jeunet(106)16;a humbert(clio)17;jp sartor(205)19 eme;cachod(r5gt).7 dixiemes séparent syl cachod de jl chanet pour le gain du gr n  grand chelem de benier en f2000-12  « .dominer n’est pas gagner »a girod peut en témoigner,6 fois meilleur tps sur 8,+2 meilleurs tps du groupe :lol: il a utilisé un jocker de 57″ ds la 4 :cry: +meme tps la nuit que le jour,serait-ce un chat?s pone ,remporte le challenge sans clous(r5gt)comme en 2005,et finit surtout 44eme sur 114,classés.à noter l’abandon précosse de t guyot(lancia).


2007

LES 30/31/01/2007?la course est marquée par la venue du triple champion du monde des rallyes(4 en 2007) :lol: s loeb,est voisin,il habite à 30kms des rousses,en suisse ,à coté de nyon.il ouvre la ronde sur une c2 de chez ph,répond aux sollicitations , tres gentiment…et la « loebmania »c’est quelque chose,parlez en à c delacroix,meme la presse s’y met.dommage que la date du rmc coincide avec la ronde,cette année,ilserait revenu,j’espere que l’asa ne refera pas la meme bourde en 2009,pour la 40eme édition,les anciens vainqueurs + seb,ça serait sympa,non.  x laurence(‘mazda) est le 1er en action ds l’ec de gouland,pour rencontrer de suite ds la 2, des problemes de bv qui le font abandonner.b perrin(saxot4/)prend le relais,jusqu’à la derniere ec,ou victime de pneus défaillants  il laisse la victoire à t guyot(lancia),déja habitué à de belles perf,en 2 rm  ,alors maintenant en4/4,il est présent aux avantpostes,biensur.jl chanet(escort) héritait lui de la 3eme place,suite à l’abandon de ph cuynet(moteur) :!: de téte, il me semble que c’est la 1ere fois que je vois abandonner,sur panne mécanique, : tellement,ces autos étaient bien préparées(depuis1980  =)d japiot(106s16) a fait des prouesses,4eme,1er des 2rm,son suivant;bejeanin(r5gt)est à24″,belle perf,aussi ds la meme seconde que le « fondu de la baroche » :lol: ,alias;a girod ,(106),le 7 eme est ;couderc(saxot4)ensuite suit « la releve de l’asa »;8eme;t benier(206xc),9eme;rabasse(206rc)10eme:pone(r5gt)11eme;lucas(saxot4)ensuite,.f paillard(visa) 1er f2000/13,jeudy(saxo)chkondali(206)remportent leurs classes.110classés.et maintenant place à l’édition 2008….


2008

7436 visites à ce jour,cela motive pour écrire la suite de l’histoire des 40 rondes ,de plus avec la neige qui tombe ce dimanche27/12,sur le haut-jura,on est dans l’ambiance…
39 eme RONDE DU JURA,les 27 et 28/01/2008;
cette édition ne fut pas un grand millésime,avec la quasi-absence de neige sur les routes du haut-jura.l’annulation de l’ec du fort des rousses en fut la conséquence,et les forfaits de derniere minute de concurrents peu scrupuleux,malgré une liste d’attente toujours aussi fournie(250 demandes)entrainerent un départ à 129 autos au lieu des 150 places disponibles.
cette ronde fut tres piegeuse avec un pilotage d’autos équipées de pneus cloutés,sur l’asphalte.à ce petit jeu,le duel annoncé entre les deux derniers vainqueurs;t guyot(lancia) et l mermet(mitsu)ne dura qu’un tour de 2 ec,apres l’abandon de t guyot sur panne mécanique.le cavalier seul de la mitsu lancer,ne fut interrompu que par un scratch de voirin(escort)en releguant les mitsu du second;chavanneà 31 »et celle de baud à 53 »,jl chanet(escort) 4scrà 1 ‘.
tres belle perfomance de t benier(206)5scr,qui devança les puissantes 4 rm de jm lasselin(6scr)mitsu,x laurence(7scr)1,fa8,mazda, brugnot(8scr),subaru,l courdier(9scr)subaru,et survola « la course dans la course « des 2 rm,devant 2 vieux « renards » de la ronde que sont a girod(206)10scr et g rougemont(alfa 75)11 scr.
à noter les victoires de classes de;rabasse(106)n2,ph cuynet(alfa 33)fa6,l david(106)fn1,d faivre(saxo)f2/13,a gerard(306)n3,d steinmesse(ax)f2/12.


2009

40 EME RONDE DU JURA,les 31/01et 01/02/2009
bien bel anniversaire pour la ronde avec des routes bien enneigées,sous un ciel bleu,et la présence d’anciens vainqueurs,avec le premier ,en 1967,une légende du sport auto français;guy frequelin,sur une talbot lotus,tous roulaient en ouverture;l brocard,p bully,c cuynet,j dalloz,d deniset,x ducourneau,c millet,a nicolet,m pignard,d’autres en concurrents;ph cuynet,jl chanet,c clot,t guyot,l mermet.
lors de la remise des prix un bel hommage fut rendu à roland cuynet,le créateur de l’asa jura et de la ronde sans lequel rien ne serait arrivé,et qui montre bien que l’asa sait d’où elle vient,et qu’elle puise aussi dans son passé ,la force d’écrire les pages actuelles du sport auto jurassien.
cette ronde « anthologique » le fut aussi par son plateau,ou la qualité ne cesse de croitre,digne d’une manche du championnat de france des rallyes sur terre,à l’image de la forte présence des grosses autos niponnes 4 rm,sans lesquelles viser le scratch est une utopie .
le « patron » de cette édition,fut sans contexte l baud,(mitsu lancer)qui survola l’épreuve en remportant tous les scratchs,malgré une monte pneumatique quelque peu risquée,son talent d’équilibriste fit merveille,releguant à 30 » son dauphin l mermet(toyota)et le motard sudiste l chambon,transfuge des rallyes sur terre,qui réalisa d’excellents chronos apres un tour d’adaptation.
l roupiot(mitsu)associé au fonçinois romain blonbeau,engrange le grn(4scr)devant la saxo t4 du dauphinois l brun(5scr)
les funanbules du haut-doubs,seb cachod(clio) 1 fa7,son frere sylvain(clio)1n3,p bejeanin(r5gt)1 f2000,confirmerent leurs talents sur la neige ,en 2 rm,devançants de grosses 4 rm japonaises
bons résultats des pilotes jurassiensqui remportent leurs classes;y jeunet(f2/13)l david(fn1)jp sartor(a6)r burlet(f2)12)h gagneur(gt)d romand(f2/11).